Kiné ou Ostéopathe : quelles différences et comment choisir ?

Saviez-vous qu’il existe une différence entre un kinésithérapeute et un ostéopathe ? Bien que parfois assimilés aux mêmes pratiques dans l’esprit du grand public, kiné et ostéo sont en fait deux métiers tout à fait distincts. Bien sûr, leur but est commun : faire retrouver au patient une qualité de vie qu’il a perdue ou son bien être. Cependant on peut dire que la kinésithérapie et l’ostéopathie sont complémentaires plutôt que concurrentes.
Alors, comment savoir qui et quand consulter ces deux professionnels ? La question est très fréquemment posée à notre cabinet, voilà pourquoi nous tenions à y apporter une réponse.

Loin de tenter de dénigrer ou mettre en valeur l’un de ces deux corps de métier, nous allons passer en revue leurs formations et leurs spécialités afin de vous aider à y voir plus clair.

Kiné ou ostéopathe, qui choisir ?

Quelles études pour devenir kiné ou ostéopathe ?

La formation de kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est un professionnel de santé diplômé d’État. La formation pour devenir kinésithérapeute est accessible après le BAC et dure cinq ans.
Une première année en Fac de Médecine (ou certaines années de Licence) puis quatre ans au sein d’une école de kiné (IFMK). À la suite de ces études, les aspirants kinés sont enfin titulaires de leur diplôme d’État (DE) sous l’appellation de « masseur-kinésithérapeute ». Ce diplôme est obligatoire pour exercer.

La formation d’ostéopathe

Les ostéopathes peuvent quant à eux avoir suivi plusieurs cursus. Parfois ce sont d’anciens kinésithérapeutes ou médecins qui commencent une formation d’ostéopathe. D’autres peuvent avoir choisi de se former directement à la sortie du BAC dans une école d’ostéopathie. (On les appelle des « ni-ni », qui signifie : ni kinés ni médecins.) À l’issue de leur formation pouvant durer de 3 à 6 ans selon le cursus, ils obtiennent leur D.O (diplôme d’Ostéopathe) et peuvent exercer.

Quelle formation pour devenir kiné ? ou ostéopathe ?

Kiné ou ostéopathe : qui traite quoi ?

Les formations de kiné et d’ostéopathe sont donc différentes, mais cela ne vous aide pas vraiment à savoir qui consulter ! Voyons de plus près les problèmes que traitent l’une ou l’autre des deux professions. Dans les deux cas, la plainte principale des patients (notamment en cas de problème musculo-squelettique) est souvent une douleur, une gêne ou une limitation d’activité. Cependant kiné et ostéo interviennent à divers degrés :

  • Les kinésithérapeutes peuvent prendre en charge une vaste gamme de pathologies appartenant à différents champs médicaux (musculosquelettique, neurologie, média, cardio, respiratoire…). Les kinésithérapeutes travaillent sur prescription d’un médecin. On peut toutefois souligner qu’il revient au kiné lui-même de décider du nombre de séances nécessaires à la guérison du patient qui lui est envoyé, après étude des différents symptômes éprouvés par ce dernier.
    Un remboursement des soins est proposé par la Sécurité Sociale et par les mutuelles. Le kinésithérapeute peut prendre en charge la rééducation d’une personne suite à un accident. Il agit pour soulager, mais surtout pour corriger des difficultés ciblées.
  • Les ostéopathes traitent quant à eux ce que l’on appelle des troubles fonctionnels. C’est-à-dire qu’ils interviennent lors qu’aucune pathologie structurelle n’a été clairement identifiée. Contrairement au kiné, l’ostéopathe ne travaille pas sur prescription. La consultation est libre et n’est prise en charge que par certaines mutuelles, selon les contrats spécifiques. Il pourra vous aider à améliorer l’état général de votre santé et contribuera à prévenir l’apparition de problèmes plus importants.

Quelles sont les techniques utilisées par les kinés et les ostéopathes ?

Ostéopathes et kinésithérapeutes sont formés à l’usage de nombreuses techniques et utilisent parfois des outils dans le cadre de traitements spécifiques. Néanmoins, leurs instruments principaux restent leurs mains. Le traitement manuel, également nommé thérapie manuelle fait partie de l’arsenal thérapeutique de ces deux professionnels de la santé. Elle est d’ailleurs régulièrement employée par les chiropraticiens ou par les podologues.
Massages, mobilisations, manipulations, étirements, tractions… les termes sont multiples pour décrire les différentes manœuvres potentiellement utilisées pour soulager les douleurs ou limitations de leurs patients.

Suite aux séances en cabinet médical, les kinésithérapeutes (ainsi que les ostéopathes) peuvent (et doivent) conseiller des exercices et mouvements d’auto-rééducation à reproduire par le patient en toute indépendance. Il peut s’agir de mouvements de renforcement musculaire avec ou sans matériel, d’exercices de mobilisations, d’étirements, de correction posturale, etc.

le kiné dispose de diverses techniques afin de résoudre vos problèmes

Kinésithérapeute à Paris : PhysioActiv

Certains kinésithérapeutes, à l’image les praticiens du cabinet PhysioActiv, ont choisi de parfaire leurs connaissances dans le champ musculo-squelettique. (Traitement des articulations, muscles, nerfs, ligaments.) Ils sont donc formés à la Thérapie Manuelle Orthopédique, une spécialisation reconnue au niveau international. Ce perfectionnement permet aux masseurs-kinésithérapeutes du cabinet de vous proposer les soins les plus éprouvés et efficaces basés sur les dernières recommandations scientifiques associées à des capacités techniques validées.

Il arrive souvent que les patients soient surpris par l’étendue de l’interrogatoire et de l’examen réalisé lors de la première séance de bilan. Cette séance permet de faire un état des lieux de la condition générale du patient et des facteurs ayant favorisé la survenue du problème pour lequel il vient consulter. Ainsi, le kiné peut lui proposer un plan de traitement et d’action répondant au plus juste à ses besoins.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous, nous vous attendons !

À lire également :